Je suis heureux de vous accueillir sur mon site.

Du cynisme à l’amnésie sélective : une performance humaine ?

Depuis 2008, notre monde est secoué par des crises alimentaires, financières, sociales, politiques, et économiques. L’économie virtuelle a pris le pas sur la  réelle. Des plans de rigueur et/ou d’austérité ont anéanti tout espoir de relance ou de croissance et ont poussé bien des populations dans les rues. A cela s’ajoutent la crise de la souveraineté populaire, l’affaiblissement de la démocratie européenne, la montée du populisme et le renforcement du repli identitaire. Des riches de plus en plus riches, des pauvres toujours plus pauvres, une classe moyenne de plus en plus dépouillée : une fracture sociale qui est devenue, au fil des années, une  triste réalité.

2018. « Crise migratoire et barbelés ». Les populations prennent la route ou descendent dans les rues. Des êtres prennent la mer pour un « ailleurs » meilleur, laissant leurs masures sous les mâchoires carnassières de ces prédateurs qui saignent ce qui furent naguère leurs pays d’origine. Pourchassés ou noyés…

2020 et la pandémie COVID-19. Des morts et des morts… A l’unisson, des voix s’élèvent pour remettre en question les dogmes budgétaires et monétaires, dénoncer les inégalités sociales… »Résilience », « tournant radical des économies » .. Comme pour les crises précédentes. Fonds Monétaire International, Banque Mondiale, G7, G20, Club de Paris… : encore des « recettes nouvelles pour contenir la récession et relancer les économies ». Pour les pays miséreux – endettés – dont les dirigeants s’empâtent avec l’aumône des autres pays, les termes foisonnent quand il s’agit de parler de la dette: allègement, gel, report, annulation, moratoire … A vos dictionnaires !
Les mêmes profils de décideurs, les mêmes recettes, les mêmes conséquences… Et les morts continuent à se compter, s’ajoutant aux 9 millions qui meurent de malnutrition.
Il y a bien un ruissellement : mais il n’est pas économique. Un ruissellement de larmes …
« Plus jamais ça » …

Le jour d’après.
Jusqu’à la prochaine crise…

Ndongo DIOP
Économiste Financier
Ancien Conseiller Communal
Chevalier de l’Ordre National du Lion